Sondage
Vous êtes concerné par le TDA/H ?
 
Newsletter
Pour être tenu au courant des mises à jour du site et des activités de notre asbl, inscrivez-vous !

Rapprocher parents enfants

RAPPROCHER LES PARENTS ET LES ENFANTS TDA/H : L’UTILISATION DE COURTES HISTOIRES AFIN D’AMÉLIORER LA COMPRÉHENSION DU TROUBLE

par Marie-Chantal Corbeil, Charles Robitaille et Kathleen Patterson



Les enfants TDA/H éprouvent souvent des difficultés à réaliser certaines tâches qui semblent pourtant très simples à accomplir dans la famille, à l’école et dans les relations sociales. Il arrive que les interventions des parents et des enseignants manquent de rigueur ou sont simplement inefficaces pour modifier les comportements de ces enfants. Ces adultes ont généralement du mal à comprendre le monde complexe dans lequel vivent les enfants aux prises avec des troubles d’apprentissage ou un déficit de l’attention. Ce manque de compréhension, accompagné d’interventions parentales et scolaires inefficaces, diminue l’estime de soi, baisse le seuil de tolérance à la frustration et accroît l’impuissance acquise de ces enfants. Ceux-ci en viennent à intérioriser l’échec, ce qui favorise par la suite l’apparition de troubles de comportement ou d’opposition. Le jeune s’enfonce progressivement dans un cercle vicieux où prédominent l’échec et la faible estime de soi. Ainsi, sans une compréhension réelle du trouble et des interventions efficaces, un modèle de comportements négatifs s’installe graduellement et devient de plus en plus ancré.

Le type de compréhension que les parents et les jeunes doivent développer ne réside pas simplement dans la connaissance des principaux symptômes des TDA/H. Une réelle compréhension du trouble passe par une connaissance interactive et personnalisée des symptômes particuliers et uniques de l’enfant, en tenant compte du contexte social, familial et scolaire dans lequel ils se présentent.
Dans ce contexte, B.C. Hillyard, thérapeute pour enfants éprouvant des troubles d’apprentissage ou un déficit de l’attention ainsi que pour leur famille, propose l’utilisation de courtes histoires pour enfants afin de développer une compréhension des symptômes primaires et secondaires du trouble TDA/H. De plus, ces courtes histoires peuvent être accompagnées d’un guide pour parents. Ces histoires et le guide parental qui les accompagne, en ayant un impact sur la compréhension du trouble autant chez les enfants que chez les parents, favoriseraient l’acceptation et le progrès des troubles d’attention et d’hyperactivité.

Les courtes histoires mettent en scène des problèmes rencontrés quotidiennement par des enfants TDA/H. Lorsque l’enfant lit les histoires en compagnie d’un parent significatif et supportant, il en vient à s’identifier au personnage de l’histoire et ainsi à mieux comprendre sa propre réalité. De plus, il comprend qu’il n’est pas seul à vivre ce genre de problème et devient beaucoup plus optimiste puisque les histoires présentent des pistes de solutions possibles et se terminent toujours sur une note d’espoir. De son côté, l’adulte peut s’appuyer sur le guide pour parents dans l’ouverture d’un dialogue. À ce moment, parent et enfant partagent un même langage et travaillent ensemble à comprendre la situation du jeune et la dynamique des TDA/H. Ils font des découvertes ensemble et collaborent à la recherche de solutions. Le jeune se sent alors supporté et compris. Il est de plus en plus motivé à se connaître. Il cesse de se blâmer continuellement et cherche activement à remédier à ses difficultés, ce qui aura pour conséquence d’augmenter son estime de soi et ses chances de vivre des succès. Pour leur part, les parents sont plus aptes à intervenir de façon efficace et constante, favorisant ainsi l’indépendance et la responsabilisation de l’enfant vis-à-vis ses actes. Enfin, tous ces changements créent un contexte propice au développement d’un concept de soi plus positif, d’un seuil de tolérance à la frustration plus élevé et à une plus grande motivation.

Cette activité de lecture peut donc se révéler un agent de changement important des anciens modèles de comportements et contribuer à briser le cercle vicieux dans lequel les enfants TDA/H se retrouvent si souvent. Quand les enfants TDA/H arrivent à mieux comprendre leur trouble d’apprentissage, avec le support, l’implication et l’encouragement de leur famille, ils acquièrent le pouvoir et la volonté de faire face à leurs problèmes et de trouver des solutions appropriées.


Note des traducteurs

Il existe aussi des histoires mettant en scène des enfants TDA/H qui sont écrites en français, par des auteurs québécois. À titre d’exemple, Jean Gervais, professeur en psycho-éducation à l’Université du Québec à Hull, a écrit un livre pour enfants intitulé «Le cousin hyperactif». Ce psychothérapeute et spécialiste en psychologie de l’enfant présente également un guide pour parent à la fin de son livre. Par ailleurs, ce livre s’avère également utile aux psychologues scolaires. En effet, ces derniers pourraient grandement bénéficier de cet outil lors d’interventions de première ligne auprès des jeunes et de leurs parents. Voici donc la référence pour les personnes intéressées :

  • Gervais, Jean. (1996). Le cousin hyperactif. Collection Dominique, Éditions Boréal Jeunesse, Terrebonne.




Titre :     Bringing Parents and LD/ADHD Children Together: Using Short Stories to Faster Understanding
Auteurs :    Hillyard, Benjamin C., M.Ed., LCMHC et Shane, Suzan S., R.N., MPA.
Année :    1999
Source :    ADHD Report, Vol.7, No.3