Gestion des émotions

La gestion des émotions

En tant qu’adulte atteint de TDA/H, il est fort probable que vous vous laissiez facilement submerger par vos émotions, que vous passiez soudainement d’un extrême à l’autre. Vos émotions vous surprennent, sans que vous ne puissiez les contrôler.

Peut-être vivez-vous vos émotions de manière brute, aussitôt qu’elles paraissent, sans les modérer. Vous avez un tempérament « explosif ». A la moindre contrariété, vous vous emportez ou, lors des bons moments, vous exultez de joie de manière démesurée et peu discrète.
Difficile à vivre pour votre entourage et pour vous-même. Sans le vouloir, vous agressez les autres, les fatiguez, ou provoquez des conflits par malentendus.

Peut-être essayez-vous de cadenasser vos émotions. Par mesure de précaution, pour éviter le pire, vous les enfermez à double tour au fond de vous.
Vos relations deviennent alors superficielles et peu naturelles.

De plus, tôt ou tard, ces émotions enfouies resurgissent, de manière souvent inattendue et inappropriée. Vous pouvez, alors, développer des problèmes de sommeil, d’alimentation, des douleurs chroniques, des tics, de l’anxiété généralisée, etc. Votre émotion refoulée est comme enfermée dans une casserole à pression, elle bouillonne discrètement pendant des heures, mais à tout moment risque d’exploser.

Vos émotions sont là, quoi que vous fassiez. Elles ne demandent pas votre permission pour exister et font partie de votre personnalité. Elles définissent également vos relations, votre mode de communication avec les autres. Dès lors, mieux vaut les piloter plutôt que les subir.

Exprimer vos émotions de manière trop brute vous apporte des problèmes relationnels, les refouler risque de les faire exploser de plus belle.
L’idéal serait donc un juste milieu !

La méthode douce : simplicité et calme, vous permettra d’être mieux entendu. 


Pour cela, la première étape est d’identifier vos émotions et d'en comprendre la cause.
Apprenez à reconnaître vos sentiments et la manière dont ils se manifestent.
« Quelle émotion est-ce que je ressens ? » « Pourquoi suis-je si triste ? » « Pourquoi ce sentiment d'agressivité dans telle ou telle situation ? » « D'où vient ma colère ? »

Une fois cernée et comprise, vous pourrez alors exposer clairement votre émotion de manière neutre : « Je suis tellement en colère contre... », « Je suis triste parce que... », ou « J'ai été tellement heureux hier, quand... ».
Cela vous permettra de libérer la pression, sans vous emporter et, donc, vous apaisera.

L’émotion est le premier élément qui parle lorsqu’une situation se présente, avant les pensées réfléchies, avant le bon sens.
Elle vous fait interpréter la situation de manière positive ou négative selon la place que vous lui octroyez. Il est donc utile de l'acter pour ne pas la refouler, et de la replacer dans le contexte, à sa juste valeur. Au plus vous laisserez de place à l'expression de vos émotions, au plus cela deviendra une habitude. 

Par exemple, si quelqu’un vous fait une queue de poisson sur l’autoroute, une réaction naturelle d’énervement apparaît. Soit vous vous laissez emporter par cette émotion, klaxonnez, accélérez et dépassez les limites de vitesse, soit vous vous dites que ce n’est pas grave, que de toute façon le véhicule est déjà passé, et vous continuez à rouler à votre rythme.

Si vous avez tendance à refouler vos sentiments, il vous faudra apprendre que vous avez le droit de ne pas être d'accord et que vous vous devez de l'exprimer calmement. 

Vos émotions sont de bons «baromètres« de votre état général. Les écouter est donc important. Si vous êtes triste, énervé, c'est que quelque chose ne va pas. Agissez ! Mais attention, ne laissez pas l’émotion gérer la situation. C’est à votre esprit de reprendre le contrôle afin de trouver la réponse appropriée à la situation, en accord avec vos émotions. 
Pour cela, prenez du recul. C'est essentiel.



Quelques petits trucs en vrac

- Apprenez à reconnaître les situations stressantes.
- Prenez du recul, analysez la situation de manière neutre.
- Apprenez à reconnaître les manifestations qu’adoptent vos émotions et les manières de les modérer.
- Apprenez à contrôler votre colère. Revenez sur la situation plus tard, quand vous serez calmé.
- Trouvez les moyens pour soulager votre stress : relaxation, arts martiaux, coaching, méditation, auto-hypnose, etc.
- Apprenez à parler de vos sentiments au fur et à mesure au lieu d'exploser.



Copyright ©  TDA/H Belgique asbl - www.tdah.be - All Rights Reserved.