Super parents


SUPER PARENTS

Ce sont les parents qui réussissent à élever un enfant atteint TDA/H. Ils méritent notre admiration, ainsi que toute notre compréhension et notre soutien, même si parfois ils perdent courage et baissent les bras.

- très renseignés sur le TDA/H, ils acceptent l'enfant tel qu'il est.

-inflexibles pour ce qui est du respect des règles, mais toujours calmes et positifs.

- anticipent les situations à problèmes.

- essaient d'obtenir une étroite collaboration avec l'école et parfois même y arrivent.

- vont à l'école régulièrement et pas seulement lors des rencontres parents-enseignants.

- savent relâcher la pression quand le niveau de frustration de l'enfant atteint un seuil critique.

- s'abstiennent de critiquer leur enfant pour chaque petite faute ou imperfection commise  (l'enfant atteint de TDA/H culpabilise énormément même si il ne le montre pas et n'a pas besoin que vous en rajoutiez).

- réagissent de manière constante et immédiate à chaque comportement.

- sont dotés d'un sens de l'humour incroyable.

- soutiennent leurs enfants dans leurs projets en leur montrant de l'intérêt et en les encourageant, quelles que soient leurs aptitudes.

- s'intéressent à ce que vit l'enfant ; ses joies, ses peines ses peurs, ses désirs ; mêmes fatigués.

- ignorent les fautes mineures et choisissent les combats qui en valent la peine.

- se rappellent que leur enfant ne veut pas être un fardeau pour son entourage.

- dans le doute, n'hésitent pas à répéter : à force d'être guidé, soutenu et orienté, l'enfant finira par assimiler.

- regardent toujours leur enfant comme un enfant et oublient l'élève.

- avant de punir ils s'assurent que le jeune a compris les "3 pourquoi" : pourquoi c'était interdit, pourquoi il doit réparer et pourquoi il ne recommencera pas.

- n'attendent pas de leur enfant qu'il possède les mêmes talents qu'eux et ne se montrent pas déçu si leur enfant ne marche pas sur leurs traces.

- ne projettent pas sur leur enfant leurs rêves de grandeur inassouvis.

- n'oublient pas que leur enfant a besoin du support et de la compréhension de sa famille et de son milieu scolaire.

- accordent à leurs enfants une approbation conséquente et inconditionnelle, pour les grandes et les petites choses qu'ils accomplissent, indépendamment de leur degré de réussite.

- n'oublient pas de dire souvent à leurs enfants combien ils les aiment et combien leurs enfants comptent pour eux. (Assurez-les que votre amour pour eux ne dépend pas de ce qu'ils accomplissent. Adoptez un comportement constant et cohérent. Si vous leur refusez votre affection ou votre approbation quand ils ne se distinguent pas, ils ne vous feront plus confiance).

- encouragent leurs enfants à faire de leur mieux et les poussent en douceur à aborder de nouvelles activités, à vivre de nouvelles expériences qui les aideront à évoluer et à élargir leurs connaissances afin d'augmenter leur confiance en eux, leur assurance physique et leur optimisme, quant au monde qui les entoure et à leur avenir.

- procurent, si c'est possible, à l'enfant un endroit où se réfugier et un pour se défouler.

- sont d'accord entre eux dans les stratégies à adopter vis-à-vis de l'enfant.

- se débrouillent pour trouver des moments d'intimité à deux, en amoureux.

- sont des adultes heureux. C'est le meilleur moyen pour faire des enfants heureux.

- ne croient pas les inepties qui consistent à dire qu'il ne faut pas prodiguer trop d'amour ou d'attention aux enfants, surtout dans leur petite enfance. Ils n'en auront jamais assez : un amour et une affection véritable ne risquent pas de les "pourrir".

- sont conscients de ne pas être parfaits et ne culpabilisent pas lorsqu'ils oublient d'appliquer les règles citées plus haut.



 

LES CONSEILS DU DOCTEUR CHOCOLAT POUR SE REMONTER LE MORAL

Les supers-parents ont parfois eux-aussi besoin de techniques pour se remonter le moral

Regarder Ally Mc Beal dès que le feuilleton repasse à la télévision.

Ecouter le CD du feuilleton Ally...et danser.

Manger du chocolat...belge, bien entendu.

Lire un livre de Nicole de Buron, de Janine Boissard, de Françoise Dorin ou de Katherine Pancoll (de préférence : Scarlett, si possible!).

Ecouter un CD de Dario Moreno.

Dès que vous sentez que vous perdez le contrôle, mettez une distance émotionnelle entre vous et les événements pour être sûre de votre objectivité.

Trouvez un dérivatif : yoga, chant, musique, travaux manuels...

Toutes les activités qui épanouissent un aspect de votre personnalité sont une source d'équilibre et un moyen de mieux résister aux contrariétés quotidiennes.

Veuillez à être bien entouré Que vous l'admettiez ou non, fréquenter des gens stressés est un important facteur de stress. A l'inverse, s'entourer de gens sereins - même pour un temps très court - procure un sentiment d'intense sérénité.

Ignorez les petites difficultés. Le premier secret pour accéder à la sérénité, c'est de ne pas laisser de petits problèmes vous empoisonner l'existence. Le deuxième secret, c'est de réussir à considérer TOUS les obstacles comme des obstacles mineurs.

Préservez des moments de détente: coiffeur, massage, manucure, épilation, restaurant avec une copine, cinéma avec les enfants, etc…

A chaque jour suffit sa peine La plupart de nos soucis le sont PAR ANTICIPATION. Neuf fois sur dix, ils n'ont aucune raison d'être, car les faits sur lesquels ils reposent ne se produisent jamais. Aussi, concentrez-vous sur le moment présent et dites-vous que demain est un autre jour.

SOURIEZ Ne vous départez jamais de votre sens de l'humour... si vous l'avez. Jouez-en aussi souvent que possible. Rien de tel pour désamorcer les situations de stress et accéder au calme.

Ne luttez pas en vain. Dans tout combat survient un moment où l'acharnement ne sert plus à rien, surtout s'il devient une fin en soi. Sachez abandonner un combat inutile pour un autre qui en vaut la peine, comme savent le faire les personnes sereines.

N'oubliez jamais que votre opinion aujourd'hui n'est pas forcément l'opinion que vous aurez demain. Alors donnez-vous du temps pour réfléchir aux événements qui vous tracassent.

Pensez serein Ayez des pensées sereines. Contemplez des scènes sereines. Écoutez des sons sereins. A votre avis, qu'allez vous ressentir?

Soyez votre meilleur ami.

N'accordez de l'attention qu'à ce qui le mérite. Au besoin, isolez-vous 5 minutes pour prendre du recul.

Défoulez-vous : râlez, ronchonnez, mettez-vous en boule dès que vous en ressentez le besoin impérieux. Tout garder à l'intérieur, c'est accumuler le stress, avec le risque d'être totalement submergée un jour par de sombres idées.

Quand tout va mal, concentrez-vous sur la partie que vous pouvez influencer. Uniquement sur elle. Agissez et restez concentré pour agir encore et encore. Vite. et oubliez le reste : oubliez tout ce que vous ne pouvez pas influencer.

Allez regarder vos enfants qui dorment... ils sont si sages et si mignons.

Entourez-vous de gens qui voient le meilleur qui est en vous. Et qui vous encouragent.

Cessez une relation ou une activité non satisfaisante.

Quand vous discutez avec vos proches, laissez-les gagner. Choisissez d'être heureux, plutôt que d'avoir raison. (même si vous avez raison!)

Ne faites jamais semblant.

Lorsque vous repensez à votre journée, ne vous polarisez pas uniquement sur les petits soucis. Prenez le temps de vous remémorer aussi les bons moments du jour !

Au lieu de regarder la télévision, écoutez votre musique préférée les yeux fermés.

Glissez-vous dans un bon bain moussant.

Faites une pause et prenez une grande et bonne inspiration régénératrice plusieurs fois par jour.

Prenez une longue et bonne douche - laissez l'eau chaude détendre les muscles de vos épaules et de votre dos.

Jouez avec vos amis ou vos enfants - c'est le secret de la jeunesse.

Permettez-vous une bonne mousse au chocolat comme dessert. Ma recette personnelle de mousse, dont les enfants et les gourmants raffolent est bien évidemment faite avec du chocolat belge :-)

Gardez de la distance par rapport au problèmes - une bonne santé et un esprit serein sont les choses les plus importantes.

Ne vous complaisez pas dans le passé. Vivez le présent, planifiez le futur.

Si vous ne vous sentez pas bien dans une situation, dites NON.

N'allez pas dans un hypermarché le samedi après-midi.

Soyez patient avec les autres - et avec VOUS-MÊME.

Restez en contact avec vos vieux amis et vos anciennes relations. Envoyez-leur des emails et des cartes de voeux.

Ne regardez pas trop les nouvelles à la TV - lisez plutôt un journal, vous pourrez ainsi sélectionner ce qui vous intéresse.

Allez au bord de la mer, spécialement en automne ou en hiver.

Admirez, respirez à fond.

Essayez la peinture, la sculpture ou le dessin.

Gardez une attitude positive - pensez à toutes les bonnes choses qui vont vous arriver demain.

Apprenez par cœur votre poème préféré.

Frimez lors de dîners en expliquant comment faire pour traire une vache.

Gardez votre âme d'enfant.

Évitez de vous justifier ou de prouver vos qualités.

Apprenez trois tours de magie.

Soyez le meilleur ami de votre amour.

Frimez lors des dîners avec vos tours de magie.

Dites à vos amies que vous ne pouvez vivre sans votre chum (pour vous occuper trouver d'abord ce qu'est un chum!)

Apprenez à jongler avec deux, puis trois balles.

Croyez au Père Noël.

Faites des exercices de respiration à chaque apparition de stress pour rester sereine quoi qu'il arrive.

Lisez des histoires aux enfants(n'oubliez pas de faire toutes les voix).

Quand on vous demande quel est votre plat préféré, répondez la poutine. Riez de ceux qui ne savent pas ce qu'est la Poutine. (Si vous ne savez pas ce qu'est la poutine, renseignez-vous, pendant ce temps là vous ne penserez plus à vos soucis.

Sautez comme un kangourou ou marchez en vous balançant comme un singe, pour faire rire les enfants.

Acceptez vos faiblesses.

Laissez donc aux autres le soin d'être parfaits et merveilleux. Contentez-vous de ce que vous êtes. Vous vous sentirez beaucoup plus détendu.