Sondage
Vous êtes concerné par le TDA/H ?
 
Newsletter
Pour être tenu au courant des mises à jour du site et des activités de notre asbl, inscrivez-vous !

Super parents

 

Le parent idéal dans une famille où l'on vit avec le TDA/H

Parfaitement informé sur le TDA/H et la manière dont il affecte son enfant, il met en place tous les outilsnécessaires pour l’aider à y faire face.

Il se rappelle que son enfant n’a pas choisi d’être atteint de TDA/H et qu’il ne veut être un fardeau pour personne.

Il s’accorde avec son conjoint sur les stratégies éducatives à mettre en place.

Il s’investit au quotidien dans l’éducation de tous ses enfants.

Chaleureux, ferme, cohérent, extrêmement structuré et bien organisé, il est inflexible pour ce qui est du respect des règles mises en place, tout en restant toujours calme et positif.

Il donne des explications et des consignes brèves.

Dans le doute, il n’hésite pas à répéter.

Il est proactif et anticipe les situations problématiques.

Raisonnable, il s’abstient de critiquer son enfant pour chaque petite imperfection ou faute commise. Il choisit ses batailles, évite le piège de l’escalade agressive et est capable de relâcher la pression quand le niveau de frustration de son enfant atteint un seuil critique.

Il se souvient que son enfant a un besoin constant de soutien et de compréhension, il l’encourage à faire de son mieux et le félicite pour ses efforts, indépendamment de leur degré de réussite.

Il le pousse en douceur à aborder de nouvelles activités et à vivre de nouvelles expériences.

Il réagit de manière constante et immédiate à chaque comportement.

Il s’assure, avant de sanctionner, que son enfant a compris la règle des « 3 pourquoi » : pourquoi c’était interdit, pourquoi il doit réparer et pourquoi il ne recommencera pas.

Il applique le principe des quatre remarques positives pour une remarque négative.

Il vit dans le présent. Ne ressasse pas le passé, ne s’inquiète pas pour le futur.

Il cultive un incroyable sens de l’humour.

Il s’intéresse à ce que vit son enfant : ses joies, ses peines, ses peurs, ses désirs…

Il motive et soutient l’enfant dans sa scolarité sans oublier de toujours le regarder comme son enfant, et non comme un élève.

Il montre et répète fréquemment à son enfant combien il l’aime et combien il est important à ses yeux.

Il est un adulte heureux. C’est le meilleur moyen de faire des enfants heureux.

Il reconnaît ses limites et n’hésite pas à demander de l’aide (au conjoint, aux grands-parents, aux parrains et marraines, aux amis, à la famille, à une voisine, à l’enseignant, à un professionnel, à une association…) quand il ne se sent plus la force de faire face.

Conscient de ne pas être parfait, il ne culpabilise pas lorsqu’il n’arrive pas à appliquer les conseils cités ci-dessus et est capable de se pardonner ses propres erreurs.

Ce texte est extrait de notre brochure "TDA/H, comprendre et aider son enfant".

Laissez donc aux autres le soin d'être parfaits et merveilleux. Contentez-vous de ce que vous êtes. Vous vous sentirez beaucoup plus détendu.

Copyright ©  TDA/H Belgique asbl - www.tdah.be - All Rights Reserved.