Sondage
Vous êtes concerné par le TDA/H ?
 
Newsletter
Pour être tenu au courant des mises à jour du site et des activités de notre asbl, inscrivez-vous !

Aide - Soutien

Aide - Soutien - Aide et soutien

Les pensées, conseils et textes compilés par Pascale De Coster, Fondatrice de l'asbl TDA/H Belgique

Le plus beau cadeau que l'on puisse faire à un enfant atteint de TDA/H est de croire en lui.
P. De Coster -Fondatrice asbl TDA/H Belgique

Pour bien des gens, le TDA/H n'est pas un trouble, mais un trait, une façon d'être dans le monde.
S'il perturbe leur vie, c'est alors qu'il devient un trouble.
Mais une fois qu'elles apprennent à gérer ses aspects désordonnés, les personnes atteintes parviennent souvent à tirer plein parti des nombreux talents et dons que recèle leur esprit brillant.
Hallowell et Ratey

Je remercie ma mauvaise mémoire de me permettre de m'émerveiller encore et encore devant des objets, des paysages... que je connais déjà.
P. De Coster - Fondatrice ASBL TDA/H Belgique

L'erreur n'annule pas la valeur de l'effort accompli.
Proverbe africain

S'ils ne peuvent pas apprendre de la manière dont nous enseignons, enseignons de manière à ce qu'ils puissent comprendre.
M.K.

On peut changer le monde… un sourire à la fois…
Pascale De Coster, fondatrice asbl TDA/H Belgique

Etre adulte atteint de TDA/H, c'est tenir l'enfant qu'on a été par la main tout au long de sa vie.
MPB

L'éducation c'est la boussole de la vie !
Franck Somkine

L'organisation est le secret de la réussite.
Pascale De Coster, fondatrice asbl TDA/H Belgique

Ne laissez pas ce que vous ne pouvez faire vous empêcher de réaliser ce dont vous êtes capable.
John Wooden

L'enfant atteint de TDA/H possède de grandes forces. Avec l'aide de renforcements positifs, il montre une grande motivation à s'améliorer et à donner le meilleur de lui-même.
Pascale De Coster, fondatrice asbl TDA/H Belgique

C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devra faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un.
Marcel Jouhandeau

On ne peut pardonner aux autres que si l'on est d'abord capable de se pardonner à soi-même.
Auteur inconnu

Traitez les êtres comme s'il étaient ce qu'ils devraient être et vous les aiderez à devenir ce qu'ils peuvent être.
Goethe

Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous...
DalaÏ Lama

Accompagner quelqu'un, c'est se placer ni devant, ni derrière, ni à sa place. C'est être à ses côtés.
Joseph Templier

‎Les gens ont quelque chose en commun : ils sont tous différents.
Robert Zend

Le découragement est l’enfant illégitime des attentes injustifiées.
Lloyd Ogilvie

La plupart des professionnels de la santé qui traitent le TDA/H estiment qu'un traitement combiné constitue le meilleur traitement. 
Le traitement combiné comprend la médication, la thérapie comporte-mentale, le soutien à l'école et l'éducation de la famille et de l'enfant au sujet du trouble… 
Children and Adults with Attention-Deficit/ Hyperactivity Disorder (CHADD), 2004, p. 3

C'est le rôle essentiel du professeur d'éveiller la joie de travailler et de connaître.
Albert Einstein

Freud écrivait qu'être parent était un métier impossible. Concernant le TDA/H la règle veut malheureusement que les parents trouvent rarement l'écoute nécessaire auprès des professionnels de santé et des enseignants, voire de leur famille ! D'où le découragement face à un enfant qui ne peut pas répondre aux attentes et aux consignes données par les adultes.
Hervé Caci

S'organiser c'est décider ce que l'on va faire et faire ce que l'on a décidé !
Jan Boon

Un enfant atteint de déficit de l'attention a besoin de toute votre attention.
Pascale De Coster

Simplifier sa vie, cela veut dire arrêter de se demander ce que "l'autre" pense et lui dire, simplement, ce que nous ressentons.
Jan Boon

Si nous ne faisons pas l’effort d’imaginer le monde que nous voulons et que nous ne faisons pas quelques pas pour le construire, nous allons hériter d’un monde que quelqu’un d’autre a voulu.
Sophie Banks

Apprendre devrait être un verbe qui se conjugue à toutes les personnes.
Jan Boon

La gestion du TDA/H c'est comme dans notre cuisine, à chacun sa recette !
Panda Estrie

J'aime les gens distraits ; c'est une marque qu'ils ont des idées et qu'ils sont bons : car les méchants et les sots ont toujours de la présence d'esprit.
Charles Joseph de Ligne

Apprenez à discerner la différence entre ce que vous désirez faire de votre vie et ce que les autres aimeraient que vous en fassiez.
Jan Boon

Un enfant n 'a jamais les parents dont il rêve. Seuls les enfants sans parents ont des parents de rêve.
Boris Cyrulnik

Tout ce qui peut être fait un autre jour, le peut être aujourd'hui.    
Montaigne

Nous avons besoin de limites pour essayer de résister aux tentations.
Yasmina Khadra

Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.
Françoise Dolto

Enseigner au XXIe siècle implique de renoncer à certaines méthodes, qui ont pu séduire autrefois parce que l’école fonctionnait selon le modèle d’exclusion et éliminait impitoyablement tous ceux qui n’entraient pas dans le moule. Assumer résolument la diversité des élèves d’aujourd’hui suppose des évolutions pédagogiques majeures.
Danielle Alexandre. Les méthodes qui font réussir les élèves (esf, 2011)

Pour être aimé il faut d'abord s'aimer soi-même.
Jan Boon

En vérité, il n'y a pas de techniques qui peuvent motiver les gens ou les rendre autonomes. La motivation doit venir de l'intérieur, non pas par des techniques. Elle vient de leur décision de prendre la responsabilité de se conduire de façon autonome.
Edward L.Deci - Why we do what we do.

L'enfant qui cherche constamment à attirer l'attention est par définition, un enfant malheureux. Il est convaincu qu'à moins d'attirer l'attention, il n'a pas de valeur, pas de place. Il recherche constamment l'assurance qu'il est important. Puisqu'il doute, aucun degré d'assurance ne pourra le convaincre.
Rudolph Dreikurs - Children : the challenge

Dans le TDA/H, le problème n'est pas de savoir que faire ; le problème est de faire ce que vous savez.
Russell A. Barkley

La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être.
Jules Henri Poincaré

Oublier de respirer reste la seule distraction fatale.
Pierre Perret

Rappelons-le : l’enfant est unique et les parents le sont tout autant. Il ne saurait donc y avoir une méthode d’éducation universelle et adéquate pour tous. 
Ferland

C'est un grand agrément que la diversité. Nous sommes bien comme nous sommes : donnez le même esprit aux hommes, vous ôtez tout le sel de la société.
Antoine Houdar de la Motte

Même si vous êtes sur la bonne voie, vous serez renversé par un train si vous restez assis là !
Will Rogers

Si la manière dont vous enseignez ne me permet pas d'apprendre, la changerez-vous pour que je puisse apprendre ? Jan Boon

C'est seulement pour ceux qui persévèrent après que tout semble perdu, que l'espoir luit à nouveau.
Gilbert Keith Chesterton

Le courage est cette qualité supérieure qui nous permet de faire face d'un coeur égal aux multiples désagréments de la vie. Aller de l'avant, ne jamais reculer devant les difficultés, voilà le courage véritable. 
Sangaré Oumar

Faites des compliments Ne soyez pas avare de vos louanges. Elles véhiculent des ondes bénéfiques qui vous feront autant de bien qu'au destinataire.
Jan Boon

Comme vous, les enfants, adolescents et adultes atteints de TDA/H ont besoin d'être acceptés et aimés pour qui ils sont...
Jan Boon

Les amis sont des anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comme voler .
Inconnu

L'amour d'une maman, c'est la conviction que ses poussins sont des cygnes ; ce qui est la meilleure façon de donner du moral à des enfants qui sont convaincus d'être de vilains petits canards.
Pam Brown

Avoir le goût de connaître, de s'intéresser, de poser des questions, c'est une marque de maturité. Alors, vive la maturité des enfants TDA/H qui ne sont jamais à court de questions !
Jan Boon

Je suis distrait. Je n'ai de mémoire que dans le coeur.
Montesquieu

Ne crois pas que tu t'es trompé de route quand tu n'es pas allé assez loin.
Claude Aveline

La plupart des professionnels de la santé qui traitent le TDA/H estiment qu'un traitement combiné constitue le meilleur traitement. Le traitement combiné comprend la médication, la thérapie comporte-mentale, le soutien à l'école et l'éducation de la famille et de l'enfant au sujet du trouble…
Children and Adults with Attention-Deficit/ Hyperactivity Disorder (CHADD), 2004, p. 3

Le problème quand on a perdu ses lunettes c'est que l'on est obligé de les retrouver pour pouvoir les chercher.
Gustave Parking

Personne n'est trop vieux pour se fixer un nouvel objectif ou faire de nouveaux rêves.
Les Brown

Prenez le temps de délibérer, mais quand le moment d'intervenir arrive, cessez de penser et agissez.
Jan Boon

Si nous faisions tout ce que nous sommes capables de faire, nous en serions abasourdis.
Thomas Edison

Si je veux faire aboutir mes projets, je ne dois pas pour cela écraser les autres ou jouer des coudes, mais les persuader de collaborer à mes projets, tout comme je collabore aux leurs. C'est ensemble que nous ferons la différence !
Fanny Herman

C'est de par leur caractère que les hommes sont ce qu'ils sont, mais c'est de par leurs actions qu'ils sont heureux, ou le contraire.
Aristote

N'oublions pas que les enfants atteints de TDA/H suivent les exemples mieux qu'ils n'écoutent les conseils.
Jan Boon

Carpe Diem (Mets à profit le jour présent).
Horace

Il est temps de commencer à changer le système d'éducation pour aider les enfants aux prises avec le TDA/H à réussir à l'école.
Des interventions éducatives sont nécessaires à tous les niveaux, qu'il s'agisse de la formation avant et pendant l'emploi pour mettre à jour les connaissances des enseignants sur le TDA/H ou de l'adoption de stratégies d'enseignement pouvant être utilisées dans les classes ordinaires pour faciliter la réussite scolaire chez les élèves ayant un TDA/H.
Ces stratégies doivent tenir compte des caractéristiques cognitives et comportementales du TDA/H.
Les stratégies visant à répondre à des besoins scolaires particuliers (p. ex., stratégies d'étude, habiletés de lecture et d'écriture) peuvent être utilisées de manière à réduire la charge cognitive imposée sur la mémoire de travail des élèves (p. ex., appui pédagogique, aides à l'enseignement, outils habilitants) et à favoriser une parti-cipation cognitive de haut niveau.
Tannock, Martinussen et Chaban, 12 avril 2005

Le bonheur n'est pas dans la recherche de la perfection, mais dans la tolérance de l'imperfection.
Sagesse bouddhiste

Heureusement pour l'humanité de grands esprits TDA/H travaillent encore, amenant de géniales idées qu'un esprit normal n'aurait pu avoir sans ingérer de fantastiques quantités de gin.
Jan Boon

On ne peut exiger d'un enfant atteint de TDA/H qu'il travaille avec concentration pendant plusieurs heures de suite, tout comme on ne peut exiger d'un enfant aveugle qu'il voit ou d'un enfant sourd qu'il entende.
Accepter le diagnostic de TDA/H, c'est éliminer du même coup toute velléité de qualifier cet enfant de paresseux, d'irresponsable ou d'immature.
Docteur André Merminod

Le bonheur est sur le chemin qui vous mène jusqu'à vous.
Proverbe indien

Ne jamais sacrifier mes rêves sur l'autel du DA, nous valons bien plus que nos symptômes.
Monsieur en jaune

Quoi que tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie.
Goethe

Juger , c'est de toute évidence ne pas comprendre. Car si on comprenait, on ne pourrait plus juger .
André Malraux

Il faut avoir beaucoup de patience pour apprendre à un enfant atteint de TDA/H à être patient.
Jan Boon

Une erreur ne devient une faute que lorsqu'on ne veut pas en démordre.
Ernst Jünger

Changer n'est pas devenir quelqu'un d'autre, c'est devenir qui on est… et l'accepter.
Jacques Salomé

Il n'y a pas de réussite facile ni d'échecs définitifs.
Marcel Proust

La difficulté n'est pas de dire, c'est d'être entendu.
Jacques Salomé

Une mauvaise herbe est une plante dont on n'a pas encore trouvé les vertus.
Ralph Waldo Emerson

Les erreurs sont les portes de la découverte.
James Joyce

Ne cherchons pas le bonheur dans nos souvenirs
Ne le cherchons pas non plus dans l'avenir
Cherchons le bonheur dans le présent
C'est là et là seulement qu'il nous attend.
Charles-E. Plourde

S'il n'est pas possible de réparer, il ne faut pas casser.
Proverbe Malais

Nous ne faisons pas d'erreurs, que des apprentissages.
Anne Wilson Schaef

Un problème que l'on définit avec précision est déjà en partie résolu.
Voilà pourquoi, notamment dans le cas du TDA/H, poser un diagnostic différentiel est essentiel ! Jan Boon

Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde.
Gandhi

Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends.
Benjamin Franklin .

La formule sacrée du positivisme : l'amour pour principe, l'ordre pour base, et le progrès pour but.
Auguste Comte

Croire en sa bonne étoile c'est bien. Mais, croire en soi et en sa capacité à pouvoir décider de son avenir, c'est encore mieux !
Juliette Boon

Personne ne peut nous faire sentir inférieur sans notre consentement.....
Ghandi

Un souci peut peser une gramme ou une tonne.
C'est toujours nous qui lui donnons son poids exact.
Jan Boon

Vaut mieux construire un enfant que de réparer un adulte.
Louise Paquette, orthopédagogue

Écouter avec son coeur est complètement différent d'écouter avec ses oreilles.
Peu de gens savent comment le faire,et très peu de parents écoutent leurs enfants de cette façon.
Écouter avec son coeur signifie être véritablement intéressé, ouvert et attentif.
Cela signifie avoir envie d'entendre,d'apprendre, d'être surpris sans qu'il soit nécessaire de discuter, d'interrompre ou de donner des conseils (c'est la partie la plus difficile!).
Écouter avec son coeur signifie ne pas imposer son point de vue, mais découvrir ce qu'est la vie selon la perspective de votre enfant.
C'est écouter avec le sens de l'émerveillement.
Quand vous écoutez avec votre coeur,votre enfant sent qu'il peut tout vous dire, parce qu'un enfant qui est avec un adulte réceptif s'ouvre et partage sans condition."
Judy Ford

En cas de maladie ou de souffrance, ne pas oublier la formule : "tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir."
Inconnu

Un obstacle est un tremplin qui se dresse devant nous afin de nous permettre de nous élancer vers des objectifs
inespérés !
Jan Boon

Il y a mille et une façons de résoudre un problème. Il n'est pas nécessaire de prendre la plus rapide, mais celle qui nous convient le mieux.
Monsieur en jaune

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Winston Churchill

La définition du bonheur, c'est de savoir faire un bouquet avec les fleurs qui sont à notre portée.
Jan Boon

La réalisation de nos rêves ne se concrétise qu'en y croyant intensément et, en croyant en soi encore davantage.
Jan Boon

Lorsque tout va bien l'optimisme est un luxe, lorsque tout va mal l'optimisme est une nécessité.
Bertrand de Jouvenel

Donnez moi la sérénité d'accepter les choses que je ne peux pas changer,
le courage de changer celles que je peux changer et la sagesse d'en voir la différence.
Prière de la sérénité

Tu ne peux pas être heureux si tu n'es pas sûr d'avoir de belles qualités.
Et, plus tu es jeune, plus tu dépends des autres pour satisfaire ce besoin.
Jan Boon

Chicaner l'enfant une fois de moins parce qu'on le comprend, c'est l'aider une fois de plus à bâtir son estime de soi.
Inconnu

C'est dans le regard de nos parents qu'on grandit
Lison Daoust, orthopédagogue

Ce n'est pas la force qui accomplit les grandes oeuvres, mais la persévérance.
S. Johnson

Il ne t'est jamais donné un désir sans que ne te soit aussi donné le pouvoir de le rendre réalité.
Richard Bach

Les idées, c'est comme les gosses. Il ne suffit pas de les avoir, il faut les élever.
Daniel Picouly

Quant tu accomplis quelque chose dont tu es fier, félicite-toi ! Tu le mérites !
Jan Boon

La vie, on sait bien ce que c'est : un amalgame saugrenu de moments merveilleux et d'emmerdements.
Roger Martin du Gard

Le bonheur n'est pas dans la recherche de la perfection, mais dans la tolérance de l'imperfection.
Yacine Bellik

Il faudra bien, un jour, inscrire parmi les droits civiques, celui d'être différent sans être exclu ni frustré, sans être perçu ou contraint de se percevoir comme étrange ou comme étranger.
Karin Lundström

Il n'y a rien de plus inutile que de faire avec efficacité quelque chose qui ne doit pas du tout être fait.
Peter Drucker

Rien n'est moins raisonnable que de vouloir qu'un enfant atteint de TDA/H le soit.
Jan Boon

C'est l'école de la vie qui est la meilleure et la plus durable.
Jan Boon

Si tes paroles sont plus fortes que ton silence, parles; sinon, tais-toi.
Proverbe arabe

Apprendre c'est découvrir ce que vous saviez déjà.
Faire, c'est démontrer que vous le savez.
Enseigner, c'est rappeler aux autres qu'ils le savent aussi bien que vous.
Vous êtes toujours en train d'apprendre, de faire et d'enseigner.
Jan Boon

L'important n'est pas ce qu'on a fait de nous, nais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous.
Jean-Paul Sartre

Il y a certains nombre de gens qui doivent leur réussite à des conseils qu'ils n'ont pas suivis.
Jan Boon

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.
Chamfort

Soyez fier d'être critiqué, c'est la preuve que vous devenez quelqu'un.
Jan Boon

Se donner du mal pour les petites choses, c'est parvenir aux grandes, avec le temps.
Samuel Beckett

On reconnaît un grand maître au nombre d'élèves qui l'ont dépassé.
Jan Boon

En marchant droit vers son but, on ne peut que l'atteindre.
André Gide

Demandez conseil aux autres mais décidez par vous-même.
Jan Boon

L'instruction se donne à l'école; l'éducation à la maison.
Jan Boon

Éduquer, c'est montrer le chemin à parcourir; c'est nettoyer le chemin; c'est surtout s'enlever du chemin.
Jan Boon

Vous n'êtes pas responsables des actions d'une autre personne.
Tout ce que vous lui devez, c'est l'amour et la bonne volonté.
Ceci vous libère et vous dégage de tout sentiment de culpabilité.
Jan Boon

Affrontez les problèmes vite.
Avant qu'ils ne vous affrontent.
Jan Boon

Votre véritable ami est celui qui ne vous passe rien et qui vous pardonne tout.
Diane de Beausacq

Faites des compliments
Ne soyez pas avare de vos louanges.
Elles véhiculent des ondes bénéfiques qui vous feront autant de bien qu'au destinataire.
Jan Boon

Apprenez à vous aimer et à vous accepter.
Tant que vous ne voudrez pas ou ne pourrez pas vous donner, ce que vous seul avez le pouvoir de vous accorder,
la gloire et la reconnaissance du monde entier n'y changeront rien.
Sans cette acceptation de soi, vous resterez à jamais insatisfait.
Jan Boon

Les parents d'enfants TDA/H sont les jardiniers de leur estime de soi.
Christianne Gravel

Quand tout va mal, concentrez-vous sur la partie que vous pouvez influencer.
Uniquement sur elle.
Agissez et restez concentré pour agir encore et encore.
Vite, et, oubliez le reste :oubliez tout ce que vous ne pouvez pas influencer.
Jan Boon

Celui qui ne s'est jamais trompé n'a jamais rien découvert.
Samuel Smiles

Donnez le meilleur de vous-mêmes à vos enfants....
N'échangez pas le meilleur de vous-même avec le meilleur de ce que vous pouvez leur acheter :
à choisir consacrez deux fois moins d'argent et deux fois plus de temps à vos enfants.
C'est deux millions de fois plus important.
Jan Boon

Je suis un être unique et ma valeur ne peut m'être enlevée.
Je ne tiendrai pas rigueur aux autres de ne pas répondre à mes exigences.
Puisque , sur terre, personne n'est exactement mon semblable, je n'ai pas besoin de me comparer aux autres pour me sentir remarquable.
Je ne suis pas moins parce que j'ai moins; et je ne serai pas plus parce que j'aurai plus.
Je suis un être unique, qui vivra durant une période limitée; il me faut par conséquent découvrir
ce que j'aime et ce que je n'aime pas, et me consacrer autant que possible à ce que j'aime, aussi peu que possible à ce que je n'aime pas, tout en gardant le sens de la mesure.
Jan Boon

Un ami, c'est quelqu'un qui vous connaît bien et qui vous aime quand même
Hervé Lauwick

C'est dans le regard de nos parents qu'on grandit
Lison Daoust, orthopédagogue

Nous avons tellement l'habitude de porter un masque devant les autres que nous en portons souvent un devant nous-mêmes.
Jan Boon

L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.
Oscar Wilde

Il n'y a pas de situation désespérée,
il n'y a que des gens qui désespèrent.
MacArthur

Il faut savoir aimer pour être aimé.
Pierre Teilhard de Chardin

Le respect de soi attire le respect des autres.
Jan Boon

Le secret de la beauté : s'étudier, être "différente", oser "porter son visage".
Jan Boon

L'homme bien construit est à trois étages :
Au troisième, le spirituel
Au deuxième, le sensible
Au premier , le physique.
Le physique est en bas, c'est le moins noble.
Le spirituel est en haut, c'est le plus beau.
Si l'ordre des valeurs n'est pas conservé, la construction est mauvaise, l'homme est abîmé.
Jan Boon

Je crois que j'ai commencé à être moi-même quand j'ai commencé à m'oublier pour les autres.
Jan Boon

Le sourire est la perfection du rire.
Emile-Auguste Chartier

Ta liberté d'homme ne se situe pas au niveau du corps, mais au niveau de l'esprit.
Jan Boon

Vaincus sont ceux qui n'espèrent pas vaincre.
J.J. Olmero

Le but de l'homme est d'être soi.
Parce qu'être soi c'est aller vers les autres, comme la source vers la mer.
Jan Boon

Vous pouvez vous efforcer d'être comme vos enfants mais ne tentez pas de les rendre comme vous.
Khalil Gibran

Ce n'est point être vaincu que de se rendre à la raison.
Montaigne

Je veux vivre avec toi, tel que tu es, et non tel que je t'ai rêvé.
Jan Boon

Il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne font jamais de gaffes, mais toute leur vie en est une.
Franklin

Le plus beau moment de la vie, le plus riche, le plus lourd d'avenir c'est la minute présente.
Jan Boon

Aimer c'est se surpasser.
Oscar Wilde

Le seul trésor qui vaille la peine d'être découvert, c'est un but dans la vie.
Jan Boon

Aimer ce n'est pas cesser d'être soi-même, mais cesser de n'être que soi-même.
Jan Boon

Le caractère c'est la destinée.
Jan Boon

On appelle joie cet état de l'être qui n'a besoin de rien pour se sentir heureux.
André Gide


Selon le Petit Robert, un professeur est une personne qui enseigne une discipline, un art, une technique, d'une manière habituelle.

Toutefois, bien au-delà de cette définition, un "prof" est;

- celle ou celui qui passe plus de 5 heures par jour avec mon enfant;

- celle ou celui qui lui inculque les connaissances qui serviront de base à sa vie sociale et culturelle;

- celle ou celui qui fait totalement don de soi ;

- celle ou celui qui doit vivre, tous les jours, avec les conséquences qu'ont mes actes sur mon enfant;

Sauf que...ce petit scénario se multiplie selon le nombre d'enfants de sa classe.

J'ai parfois difficile à savoir que faire avec un ou deux enfants, tandis que j'exige du "prof" qu'il (elle) y arrive avec un groupe de 25 à 28 enfants, sous prétexte qu'il (elle) a choisi et reçu la formation nécessaire.

J'oublie que d'abord et avant tout...le "prof" est un être humain souvent contraint, contrarié par le système éducatif lui-même.

Je réalise l'importance de faire ma part de travail, d'entretenir une belle et bonne communication avec le "prof" de mon enfant, car après tout...c'est mon enfant qui en retirera les bénéfices.

Il ne faut pas que j'oublie de prendre quelques minutes, de temps en temps, pour dire "merci", pour écrire un petit mot d'appréciation ou d'encouragement à cette personne qui donne souvent sans compter.

Pour tous ces "profs" oubliés et qui méritent tant...

Merci du fond du coeur

Pour tant d'efforts, de travail et de présence auprès des enfants nos "bâtisseurs de demain"
Soyez à l'écoute de ces gens qui guident vos petits, les aiment, les soignent, et se préoccupent d'eux comme s'ils étaient les leurs. Ils accomplissent un travail difficile, exigeant et remarquable.


 

Cette nuit j'ai rêvé que j'étais une mère parfaite,
Dans mon rêve je ne m'énervais jamais,
Dans mon rêve je ne piquais jamais de colère monstrueuse,
Dans mon rêve je faisais entrer tous les enfants avec un grand sourire,
Dans mon rêve je faisais tout mon ménage tous les jours,
Dans mon rêve je regardais des dessins animés idiots à la télé juste pour plaire à Gigi,
Dans mon rêve j'apportais le café et les pantoufles à mon mari ( ça c'est carrément un délire),
Dans mon rêve je gérais le budget à la perfection,
Dans mon rêve je ne parlais jamais à tort et à travers,
Dans mon rêve je disais oui et amen à tout,
Dans mon rêve je n'étais jamais frustrée,
Dans mon rêve j'étais toujours de bonne humeur, jamais déprimée,
Dans mon rêve j'étais très adroite et ne faisais jamais de bêtise,
Dans mon rêve j'écoutais tout le monde avec grande attention
Dans mon rêve David m'a dit : dis Man, tu réalises pas combien tu es devenue chiante ?...
Et je me suis réveillée en sursaut....
Ouf, ce n'était qu'un rêve.... j'ai eu drôlement peur moi....
C'est tellement bon d'être seulement soi même finalement...

Francoise.be


Pour tous les parents

Juste pour ce matin, je vais sourire quand je verrai ton visage et je vais rire quand j'aurai envie de pleurer. Juste pour ce matin, je vais te laisser choisir ce que tu veux porter comme vêtement, et je vais sourire et te dire à quel point c'est joli ce que tu as choisi.
Juste pour ce matin, je vais laisser la vaisselle dans l'évier, et je vais te montrer comment on fait un de tes casse-tête. Juste pour cette après-midi, je débrancherai le téléphone et je laisserai l'ordinateur fermé, et on s'assoira dans le jardin pour faire des bulles.
Juste pour cette après-midi, je ne crierai pas une fois, je ne ferai même pas de petits grognements quand tu crieras et pleurnicheras au supermarché, pour les bonbons que tu veux avoir et je les achèterai.
Juste pour cette après-midi, je ne m'inquiéterai pas de ce que tu deviendras quand tu seras grand ou je ne remettrai pas en question chaque décision que j'ai prise te concernant.
Juste pour cette après-midi, je te laisserai m'aider à faire cuire des biscuits au four, et je ne me tiendrai pas au-dessus de toi de peur que tu en échappes par terre.
Juste pour cette après-midi, je t'emmènerai au Mc Donald's et nous achèterons deux joyeux festins, comme ça tu pourras avoir deux jouets.
Juste pour ce soir, je te tiendrai dans mes bras et je te raconterai l'histoire de ta naissance, et je te dirai combien je t'aime.
Juste pour ce soir, je te laisserai tout éclabousser quand tu prendras ton bain et je ne serai pas fâchée.
Juste pour ce soir, je te laisserai te coucher plus tard, afin que nous comptions les étoiles ensemble assis sur le balcon.
Juste pour ce soir, j'irai m'étendre dans le lit à côté de toi jusqu'à ce tu t'endormes, et je laisserai de côté mes émissions de télévision favorites.
Juste pour ce soir, quand je caresserai tes cheveux avant que tu t'endormes, je serai simplement reconnaissante que Dieu m'ait donné le plus beau des cadeaux. Et je penserai à tous les parents qui recherchent leurs enfants disparus, à tous les parents qui vont voir leurs enfants au
cimetière au lieu d'aller dans leurs chambres, et à tous les parents qui dans une chambre d'hôpital voient leurs enfants
souffrir sans pouvoir rien y faire. Quand je t'embrasserai cesoir pour te dire bonne nuit, je te serrerai contre moi un petit
peu plus longtemps et un petit peu plus fort. Et c'est à ce moment là que je remercierai Dieu pour toi, et je ne lui demanderai rien, excepté une autre journée à tes côtés.

Texte écrit par la maman de Clément, enfant atteint de TDA/H


Extrait de Véronika a décidé de mourir de Paulo COELHO édition Anne Carrière

" A présent venons-en à votre maladie : chaque être humain est unique, il a ses propres qualités, ses instincts, ses formes de plaisirs, sa quête de l'aventure. Cependant la société impose une manière d'agir collective, et les gens ne cessent de se demander pourquoi ils doivent se comporter ainsi. Ils l'acceptent, comme les dactylographes ont accepté le fait que l'AZERTY fût le meilleur clavier possible. Avez-vous jamais rencontré quelqu'un qui se soit demandé pourquoi les aiguilles d'une horloge tournent dans un sens, et non dans le sens contraire ?
- Non.
- Si quelqu'un le faisait, il s'entendrait probablement répondre : " Tu es fou ! " s'il insistait, les gens s'efforceraient de trouver une raison, mais bientôt ils changeraient de sujet, parce qu'il n'y a pas d'autres explication que celle que je vous ai donnée. Alors, je reviens à votre question. Répétez-la.
- Suis-je guérie ?
- Non. Vous êtes une personne différente qui veut ressembler aux autres. Et
cela, de mon point de vue, est considéré comme une maladie grave.
- C'est grave d'être différent ?
- C'est grave de s'obliger à ressembler à tout le monde : cela provoque des névroses, des psychoses, des paranoïas. C'est grave parce que c'est forcer la nature et aller à l'encontre des lois de Dieu, qui, dans tous les bois et toutes les forêts du monde, n'a pas créé une seule feuille identique à une autre. Mais vous pensez que c'est folie d'être différente, et c'est pourquoi vous avez choisi de vivre à Villete : ici, comme tous sont différents, vous devenez semblable à tout le monde. Avez-vous compris ? "
Maria acquiesça d'un hochement de tête.
" Parce qu'ils n'ont pas le courage d'être différents, les gens vont à l'encontre de la nature, et leur organisme se met à produire " le Vitriol "-ou l'Amertume, comme on appelle vulgairement ce poison !.... Comportez-vous comme des gens normaux. Courez le risque d'être différents, mais apprenez à la faire sans attirer l'attention. Et laissez se manifester votre MOI véritable.
- Qu'est-ce que le MOI véritable? demanda Véronika.
- C'est ce que tu es, et non ce qu'on a fait de toi! ...."


Crois en tes rêves !

Il était une fois une course ... de grenouilles
L'objectif était d'arriver en haut d'une grande tour. Beaucoup de gens se rassemblèrent pour les voir et les soutenir.
La course commença.
En fait, les gens ne croyaient probablement pas possible que les grenouilles puissent atteindre la cime, et toutes les phrases que l'on entendit furent de ce genre :
"Quelle peine !!!
Elles n'y arriveront jamais!"
Les grenouilles commencèrent à se résigner, sauf une qui continua de grimper avec fougue et enthousiasme et les gens continuaient :
"... Quelle peine !!! Elles n'y arriveront jamais!..."
Et les grenouilles s'avouèrent vaincues, sauf toujours la même grenouille qui continuait à insister.
A la fin, toutes se désistèrent, sauf cette grenouille qui, seule et avec un énorme effort, atteignait le haut de la cime. Les autres voulurent savoir comment elle avait fait. L'une d'entre elles s'approcha pour lui demander comment elle avait fait pour terminer l'épreuve. Et découvrit qu'elle... était sourde ! En résumé : N'écoutez pas les personnes qui ont la mauvaise habitude d'être négatives... car elles volent les meilleurs espoirs de votre coeur! Rappelez-vous pour toujours du pouvoir qu'ont les mots que vous entendez ou que vous lisez.


Règles pour être humain

Un corps t'a été donné. Tu peux l'aimer ou le détester, mais ce sera le tien pour toute la durée de cette vie.
Tu vas apprendre des leçons. Tu es inscrit dans une école informelle à plein temps appelée «Vie ». Chaque jour tu auras l'occasion d'apprendre des leçons dans cette école. Tu pourras aimer les leçons, ou penser qu'elles sont idiotes ou sans pertinence. Il n'y a pas de fautes, seulement des leçons. La croissance est un processus d'essai et erreur : l'expérimentation. Les expériences « ratées » font tout autant part du processus que celles qui réussissent. Une leçon sera répétée jusqu'à ce quelle soit apprise. Une leçon te sera présentée sous diverses formes, jusqu'à ce que tu l'apprennes. Quand tu l'auras apprise, tu pourras passer à la leçon suivante. Apprendre des leçons ne finit jamais. Il n'y a pas de partie de «Vie» qui ne contienne de leçon. Si tu es en vie, il y a des leçons à apprendre. « Ailleurs » n'est pas meilleur qu' « ici ». Quand ton « ailleurs » est devenu « ici », tu obtiens à nouveau un autre « ailleurs » qui a son tour te semblera meilleur qu' « ici ». Les autres sont essentiellement des miroirs de toi-même. Tu ne peux aimer ou détester quelque chose chez autrui que si ce quelque chose reflète une chose que tu aimes ou que tu détestes en toi. Ce que tu fais de ta « Vie » dépend de toi. Tu as tous les outils, toutes les ressources dont tu as besoin. Ce que tu en fais dépend de toi. Le choix t'appartient. Tes réponses sont en toi. Les réponses aux questions de la « Vie » sont en toi. Tout ce qu'il te faut, c'est regarder, écouter et faire confiance. A mesure que tu t'ouvres à cette confiance, tu te souviendras de plus en plus de tout ceci.

Anonyme


 

Vous espériez un enfant "parfait" et vous vous retrouvez avec un "hyperfatiguant" ou Bienvenue en Italie

Bienvenue en Italie, Quand vous attendez un enfant, c'est comme si vous prépariez des vacances en Hollande. Vous êtes tout excités. Vous achetez un tas de guides touristiques, vous apprenez quelques phrases en Hollandais afin de pouvoir vous débrouiller, et quand le moment arrive, vous faites vos bagages et vous vous rendez à l'aéroport pour la Hollande. Seulement quand vous atterrissez, l'hôtesse vous dit "Bienvenue en Italie". Vous vous regardez, incrédules et scandalisés, en disant "en Italie ? De quoi parlez-vous ? J'ai réservé pour la Hollande ! On vous explique alors qu'il y a eu des changements, que vous avez atterri en Italie et que vous devez y rester.
"Mais je ne sais rien de l'Italie! Je ne veux pas y rester!" : dites-vous. Mais comme vous n'avez pas le choix et bien vous restez en Italie.
Vous sortez et achetez quelques nouveaux guides, vous apprenez de nouvelles phrases et vous rencontrez des gens dont vous ne soupçonniez même pas l'existence.
La chose la plus importante à savoir est que vous n'êtes pas dans un quartier pauvre, sale où règne la peste ou la famine.
Vous êtes simplement dans un endroit différent de celui que vous aviez imaginé.
Le rythme y est bien plus rapide et tapageur que en Hollande, tout le monde bouge, gesticule, klaxonne en conduisant et fait du bruit. Depuis un certain temps maintenant vous êtes en Italie et vous avez eu l'occasion de reprendre votre souffle.
Vous commencez à découvrir l'Italie.
En Italie il y a du soleil toute l'année. Les Italiens sont heureux de vivre. C'est en Italie que se trouve Rome et c'est là bas qu'est né Léonard de Vinci.
Pourtant tout ceux que vous connaissez vont en Hollande et en reviennent ravis. Ils se vantent tous du calme qu'il y fait, des plaisirs des promenades en vélo et pendant le reste de votre vie, vous vous direz: "Oui, c'est là que j'allais. C'est ce que j'avais prévu". Le chagrin que vous en ressentez ne s'effacera jamais. Vous devez accepter cette peine, parce que la perte de ce rêve, la perte de ce projet est très importante. Mais, si vous passez le reste de votre vie à pleurer le fait que vous n'avez pas été en Hollande, vous ne serez jamais libre de profiter des choses très spéciales et très jolies que l'on trouve en Italie

d'après un Texte de CAROL TURKINGTON, modifié par Pascale De Coster à l'intentions des parents d'enfants TDA/H


Pendant que tu croyais que je ne te regardais pas

Je t'ai vu accrocher ma première peinture sur le frigo
et j'ai eu envie d'en faire une autre.
Je t'ai vu nourrir un chat errant et j'ai pensé que
c'était bien d'être bon avec les animaux.
Je t'ai vu préparer mon repas favori juste pour moi
et j'ai su que les petites choses font toute la différence.
J'ai senti que tu m'embrassais pour me souhaiter bonne nuit
et je me suis senti aimé(e).
J'ai vu des larmes dans tes yeux et j'ai su
que parfois on a mal et que c'est bien de pleurer.
J'ai vu que tu faisais de ton mieux pour m'encourager
et j'ai voulu aller au bout de mes moyens.

Auteur Anonyme


N'arrêtez jamais...

N'arrêtez jamais de montrer vos sentiments
quand vous êtes heureux.
Plusieurs personnes seront ravies de votre bonheur. N'arrêtez jamais d'essayer des nouvelles choses.
Vous pourriez être étonnés des résultats ! Ne prenez jamais le poids du monde entier sur vos épaules.
Il ne faut jamais se sentir menacé par l'avenir.
Il faut vivre un jour à la fois ! Ne vous sentez jamais coupable pour le passé.
Ce qui est fait est fait.
Il suffit d'apprendre de vos erreurs et vous dire que
n'importe qui aurait pu les faire à votre place. Ne croyez jamais que vous êtes seuls.
Il y a toujours quelqu'un qui est là... et qui attend pour vous aider. N'oubliez jamais que vous pouvez réaliser
de belles choses que vous ne pouvez même pas imaginer....
ce n'est pas aussi difficile que vous croyez. N'arrêtez jamais d'aimer...
N'arrêtez jamais de croire...
N'arrêtez jamais de rêver.

Auteur Anonyme


Vivre aujourd'hui !

Il y a 2 jours par semaine où l'on devrait pas s'inquiéter, 2 jours sans appréhension, ni peur.
Le premier, c'est Hier, avec les erreurs commises, les faux pas, les regrets et les douleurs.
Hier est passé et maintenant hors de notre contrôle pour toujours. Tout l'argent du monde ne peut ramener Hier.
Il est impossible de reprendre une action ou d'effacer une parole. Hier est passé! L'autre jour qui ne devrait pas nous inquiéter, c'est Demain ; avec ses adversaires impossibles, ses fardeaux, ses promesses d'espoir et son peu de contrôle.
Demain, le soleil se lèvera dans toute sa splendeur ou derrière un masque de nuages.
Mais soyez certain, il se lèvera !
Et avant qu'il ne se lève, il n'y a rien à faire, car le jour n'est pas né. Il ne reste donc qu'Aujourd'hui. Chacun de nous peut faire face aux batailles d'un jour.
C'est seulement quand on ajoute les fardeaux d'Hier à ceux de Demain que l'on ne peut continuer.
Ce ne sont pas les expériences quotidiennes qui mènent à la folie.
Ce sont les remords d'Hier accompagnés des craintes de Demain… Il faut donc vivre un jour à la fois!

Auteur inconnu


Un message d'espoir

L'espoir ne consiste pas à nier l'existence des difficultés,
mais à savoir qu'elles ne dureront pas toujours,
et que les blessures inhérentes à toutes existence
finissent par se cicatriser.
L'espoir réside dans la confiance
en la capacité de chaque être humain
de trouver sa place au soleil .

Auteur Inconnu


Gagner

Si vous pensez que vous êtes battu, vous l'êtes.
Si vous pensez que vous n'oserez pas, vous ne le ferez pas.
Si vous aimez gagner mais pensez que vous ne le pouvez pas, votre défaite est quasi certaine.
Si vous pensez que vous allez perdre, vous êtes perdu, car le succès commence avec la volonté. Tout est une question d'état d'esprit.
Les batailles de la vie ne sont pas toujours remportées par le plus fort ou le plus rapide des hommes. Mais, tôt ou tard, l'homme qui gagne est celui qui pense qu'il peut.

Franck Michaël


Recommence

Même si tu sens la fatigue,
même si le triomphe t'abandonne,
même si une erreur te fait mal,
même sui une trahison te blesse,
même si une illusion s'éteint,
même si la douleur brûle tes yeux,
même si on ignore tes efforts,
même si l'ingratitude en est la paie,
même si l'incompréhension coupe ton rire,
même si tout a l'air de rien,
Recommence!

Écrit par les mères de la place de Mai à Buenos Aires en Argentine, qui chaque semaine se rassemblent pour exiger de savoir que sont devenus leurs enfants


La voiture sans frein


Si je me permettais de faire une analogie avec l'automobile, l'enfant hyperactif est comme une voiture sans frein.
Le conducteur (parent) inquiet mène sa voiture au garage généraliste pour mettre le liquide de freins a niveau. Le garagiste rend son diagnostic: il y a bien un problème de freinage. Peut-être qu'il n'y a plus de liquide de freins dans le réservoir. Mais il croit qu'il y a en plus un pneu légèrement dégonflé. Le conducteur va donc sur son conseil chez le spécialiste du pneu. Le spécialiste du pneu constate un pneu légèrement dégonfle. Il conseille donc d'aller chez un réparateur de pneus. Le conducteur va chez le réparateur de pneus. Le réparateur confirme un pneu un peu dégonflé, mais il est concessionnaire d'une autre marque. Donc il renvoi le conducteur chez le réparateur de pneus de la bonne concession. Ce dernier confirme le diagnostic. Mais il ne fait rien, car il est spécialiste du poids lourd. Il renvoie le conducteur chez le spécialiste véhicules légers. Notez qu'entre-temps, le conducteur roule toujours sans frein et risque un accident a chaque carrefour. Le garagiste véhicules légers hésite entre deux solutions: soit regonfler le pneu, soit modifier l'environnement, à savoir faire descendre la pression atmosphérique du globe. Le conducteur doit développer toute une stratégie pour convaincre le garagiste qu'il est plus facile de regonfler le pneu que de faire baisser la pression atmosphérique du globe. Le conducteur repart avec son pneu enfin légèrement regonflé. Les freins ne marchent évidemment toujours pas. De visite de garagiste en visite de garagiste, l'un des garagistes parvient a la conclusion: il faudrait remettre du liquide de frein car le niveau est a zéro. Mais le manuel d'instructions dit qu'il n'y a pas lieu de remettre du liquide avant que le véhicule n'ait roulé 6 ans. Il conseille donc: "Eh bien, efforcez-vous de ne rouler que sur des routes sans trafic, planes, rectilignes et très larges". Il propose même une série de 150 séances de conduite bihebdomadaires a 1000F la séance afin d'apprendre à conduire une voiture sans frein. L'ennui c'est qu'après toutes ces démarches, la voiture sera immédiatement mise hors circulation au passage technique (école) la semaine prochaine, si toutefois il n'y a pas eu d'accident d'ici là.

Texte écrit par J.B. parent du forum www.forumhyper.net


Un enfant a voulu mourir

Un enfant a voulu mourir
Il avait perdu l'envie de sourire
Son coeur portait tant de souffrances
Qu'il ne voulait plus vivre son enfance

Alors cet enfant a voulu mourir
Puisqu'il avait perdu le goût du rire
Le sentiment de solitude qui l'habitait
Ne lui laissait voir du monde que son coté laid

Il avait pour l'aimer des parents
Et un frère tendre et aimant
Mais le monde extérieur était trop cruel
Pour qu'il se souvienne que la vie pouvait être belle

Alors cet enfant a voulu mourir
Pour arrêter de souffrir
Grâce à la chance il est encore vivant
Et nous lui apprenons à savourer l'instant présent
Hélas nous ne pourrons pas toujours le protéger
Des autres et de leur cruauté

Un enfant a voulu mourir
Parce que l'on n'acceptait pas sa différence
Mon enfant a voulu mourir
S'il vous plaît donnez lui maintenant sa chance.

Stéphanie Boon


Valeur de 20 $

Un conférencier bien connu commence son séminaire en tenant bien haut un billet de 20$.
Il demande aux gens : - Qui aimerait avoir ce billet ?
Les mains commencent à se lever alors il dit : - Je vais donner ce billet de 20 $ à l'un de vous mais avant laisser moi faire quelque chose avec.
Il chiffonne alors le billet avec force et il demande : - Est-ce que vous voulez toujours de ce billet ? Les mains continuent à se lever.
Bon, d'accord, mais que se passera-t-il si je fais cela. Il jette le billet froissé par terre et saute à pied joints dessus, l'écrasant autant que possible et le recouvrant des poussières du plancher.
Ensuite il demande : - qui veut encore avoir ce billet ?
Évidemment, les mains continuent de se lever !
Mes amis, vous venez d'apprendre une leçon... Peu importe ce que je fais avec ce billet, vous le voulez toujours parce que sa valeur n'a pas changé, il vaut toujours 20 $. Plusieurs fois dans votre vie vous serez froissés, rejetés, souillés par les gens ou par les événements. Vous aurez l'impression que vous ne valez plus rien mais en réalité votre valeur n'aura pas changé ! La valeur d'une personne ne tient pas à ce l'on a fait ou pas, vous pourrez toujours recommencer et atteindre vos objectifs car votre valeur intrinsèque est toujours intacte.

Auteur Inconnu


Mon enfant

Il t'arrive de penser que je ne te comprends pas, ou que je ne t'aime pas.
Et pourtant, c'est parce que je t'aime, si je reste parfois insensible à tes prières et sourd à tes exigences.
C'est parce que je t'aime et non pour te harceler, lorsque je veux savoir où tu vas, avec qui, et à quelle heure tu rentreras.
C'est par amour que je te demande de participer aux tâches de la maison, et de fournir de ton propre argent pour les choses que tu désires; je veux que tu deviennes autonome.
C'est par amour que je te laisse voir mes joies, mes déceptions, mes chagrins et mes larmes.
Que je te refuse ce que, dis-tu, tous les autres parents permettent.
C'est parce que je t'aime si je devine et pardonne tes mensonges sans conséquences.
C'est par amour et respect, que je t'accepte tel que tu es, sans songer à ce que je souhaiterais que tu sois.
Je veux que tu comprennes combien je t'aime, et beaucoup, beaucoup plus que tu ne l'imagineras jamais.

Auteur inconnu


Le droit de réussir...

Les rêves sont des désirs difficilement accessibles.
Il faut travailler dur pour les réaliser, et on ne sait jamais quand on atteindra le but fixé.
Persévérez, n'abandonnez pas!
Et surtout...croyez toujours en vos capacités, car en vous se cache un être unique et merveilleux qui a le droit de réussir.
Quel que soit votre but, s'il est important pour vous et s'il vous rend heureux, vous avez le droit de réussir à l'atteindre.

Auteur Inconnu

 


Mon fils hyperactif ado nous a écrit

Y'a une question que je me demande avant de me coucher le soir …
Savent-ils au moins qui je suis ?
Pourquoi me regardent-ils d'une drôle de manière ?
Pourquoi ne me regardent-ils même pas du tout ?
Pourquoi je semble étranger à leurs yeux ?
Pourquoi me fait-on porter le blâme chaque fois que quelque chose va de travers ?
Savent-ils vraiment qui je suis ?
Pourtant, je les connais depuis longtemps …
J'habite avec eux, sous le même toit, depuis des lunes déjà …
Aussi loin que je puisse me souvenir, je suis leur frère, leur fils …
Pourquoi me traitent-ils différemment des autres ?
Pourquoi ?
Ai-je fait quelque chose de mal ?
Quelque chose qui les auraient dérangé ?
Ces temps-ci, je n'existe pour eux que dans les moments où ils ont besoin de moi …
Des trucs, des astuces, j'en ai à revendre …
Des idées, j'en oublie tellement j'en ai …
Mais j'ai toujours été mis à part, donc je me suis retiré tranquillement…
Tranquillement mais sûrement …
J'ai commencé à me taire sur mes idées personnelles, de peur de me faire écraser …
De peur aussi de déplaire, sûrement …
Si vous trouvez que je ne parle pas beaucoup, que je ne suis pas souvent là …
Si c'est le cas, vous venez à peine de vous ouvrir les yeux …
J'ai toujours été comme je suis maintenant, seulement, vous ne me voyiez pas …
Maintenant que vous commencez à me voir, il est trop tard pour comprendre …
J'ai vieilli, j'ai grandi en maturité, j'ai changé …
Maintenant, j'ai trouvé une personne qui m'aime pour ce que je suis …
Cette personne m'aime parce qu'elle s'est ouvert les yeux au bon moment pour me dire : " Je t'aime comme tu es, comme tu l'as toujours été … "
Cette personne, je ne la force pas à m'aimer, elle m'aime de cœur …
J'ai trouvé en elle tout ce que j'ai toujours voulu retrouver chez une personne …
Elle me fait confiance, elle me comprends, elle me complimente …
Même si ce n'est souvent pas beaucoup, j'apprécie qu'on me parle de ce que je fais de bien …
Pas seulement de ce que je fais de mal …
On ne me dit pas que ce que je fais c'est bien …
On ne s'informe pas sur ce que j'aime, sur ce que je fais …
On se ferme les yeux en se disant qu'elle sait ce qu'elle fait …
Je suis à une période difficile de ma vie …
Je me demande sans cesse si je fais les bons choix …
Pour ça, vous ne m'aidez pas non plus …
J'ai besoin de vous autant que j'avais besoin de vous avant …
Cette lettre, je l'écrit pour mon frère et mon père …
Le frère qui fait tout, mais qui reçoit en échange …
Là est la différence avec moi …
Ce que je fais, on en entend jamais parler …
Lui, il lève le petit doigt et tout le monde le suit …
Simple exemple, c'est un sportif …
Je l'ai déjà été moi aussi, il y a longtemps …
J'ai lâché par manque d'intérêt …
On ne venait jamais me voir jouer, lui on s'en voulait de manquer un de ses matchs …
Aujourd'hui, il est dans l'élite de sa discipline …
Moi je me retrouve derrière un bureau et je travaille dans l'ombre …
Je travaille pour que des jeunes comme lui puissent pratiquer le sport qu'ils veulent …
En finale de mon texte, j'aimerais lancer un message à ces deux personnes …
Je me nomme Vincent, j'habite à la même adresse que vous …
Je suis votre frère …
Je suis votre fils …
J'ai besoin de vous …
Besoin de votre soutien, de votre encouragement, de votre support moral …
De vos paroles quand je suis dans le besoin …
Besoin de votre amour … …parce que je vous aime.

Vincent


 

N'abandonne surtout pas !  

Lorsque dans ta vie rien ne va plus, que les problèmes tourmentent ton esprit et que l'argent te cause tant de soucis...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.
Lorsque trop d'erreurs ont été commises, que tout ton univers menace de s'écrouler et que, fatigué, tu te sens la confiance t'abandonner..
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.
Tu sais, la vie est parfois étrange, avec son lot de surprises et d'imprévus, et il ne nous est pas donné de savoir à l'avance combien d'étapes nous devrons franchir ni combien d'obstacles nous devrons surmonter avant d'atteindre le bonheur et la réussite.
Combien de gens ont malheureusement cessé de lutter alors qu'il n'aurait peut-être fallu qu'un petit pas de plus pour transformer un échec en réussite?
Et pourtant, un pas à la fois n'est jamais trop difficile.
Tu dois avoir le courage et la ténacité nécessaires pour faire ce petit pas de plus, en affirmant que la vie est une grande et puissante amie qui se tient toujours à tes côtés, prête à te porter secours.
Tu verras alors que cette attitude appellera, du plus profond de toi-même, des forces de vie que tu ne soupçonnais même pas et qui t'aideront à réaliser ce que tu entreprendras.
Mais, surtout et avant tout, rappelle-toi bien: Quand, dans ta vie, des moments difficiles viendront...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas...

Auteur Inconnu


Écoute

Lorsque je te demande de m'écouter, et tu me donnes des conseils, tu ne fais pas ce que je t'ai demandé.
Lorsque je te demande de m'écouter et que tu me dis pourquoi je ne devrais pas me sentir ainsi, tu piétines mes sentiments.
Lorsque je te demande de m'écouter, et que tu crois que tu dois faire quelque chose pour solutionner mon problème, tu me brimes, aussi étrange que cela puisse t'apparaître.
Écoute! tout ce que je te demande c'est de m'écouter, pas de parler ou de faire, mais juste m'entendre. Les conseils, je n'en ai que faire, je peux accomplir mes choses; je ne suis pas sans ressources; Peut-être suis-je découragé et hésitant, mais non impuissant, lorsque tu fais quelque chose à ma place et que je peux l'accomplir moi-même, tu contribues à ma peur et ma faiblesse.
Mais, lorsque tu acceptes comme un simple fait que je sente ce que je sens, aussi irrationnel que ce soit, alors je peux cesser de vouloir te convaincre et ainsi travailler à comprendre ce qui se passe en moi.
Aussi, lorsque ceci est clair, les solutions sont évidentes et je n'ai pas besoin de conseils, mes sentiments irrationnels sont alors compris, en saisissant ce qui leur était sous-jacent.
Peut-être ceci explique-t-il le pouvoir de la prière pour certaines personnes, car Dieu est muet et ne conseille pas, ou n'essaie pas d'arranger les choses.
Il t'écoute et te laisse y travailler toi-même. Aussi, écoute et entends-moi, et, si tu désires parler, attends un moment ton tour:
Et je t'écouterai...

Auteur : Jacques Salomé.


Les droits des parents 

Comme individu, j'ai des droits, et comme parent, souvent je me les refuse...

Comme parent, j'ai le droit :

- D'avoir mes propres sentiments (tant négatifs que positifs) et d'en faire part à mes enfants.

- De commander chez nous. Je suis chez-moi et j'entends qu'on s'y comporte selon certaines règles.

- D’accorder de l’importance à ma vie de couple.

- De me reposer, périodiquement, de mon rôle de parent et de prendre du temps pour moi.

- De commettre des erreurs dans l'éducation de mes enfants. Je me trompe avec courage (je reconnais mes erreurs) et je garde la conviction que malgré tout je fais du bon travail.

- De mener à bien mon métier et mes intérêts personnels. Si mes désirs ne sont pas comblés, je ne réussirai pas à combler ceux de mes enfants.

- D'être illogique. J'accepte cette réalité et je cesse de penser que c'est refusé aux parents. « Je sais que ce n’est pas logique mais j'accepte mal que tu fasses telle ou telle chose. Tiens compte de mes sentiments illogiques et cesse d'agir ainsi. »

- De me tromper, de ne pas être parfait. Mon rôle de parent ne m'empêche pas d'être humain et imparfait. Puis-je espérer abandonner tous mes défauts et acquérir une personnalité parfaite et sans défauts en devenant parent ?

- De préserver ma santé (physique et mentale.)

- D'être moi-même. J'ai une personnalité et un caractère unique et aussi une façon unique d'élever mes enfants. Je ne peux être un autre que moi-même.

Auteur Inconnu


Chaque enfant apprend par l'exemple

S'il vit entouré de critiques, il apprend à blâmer
S'il vit entouré d'hostilité, il apprend à être agressif
S'il vit entouré de moqueries, il apprend à être timide
S'il vit entouré de honte, il apprend à se sentir coupable
S'il vit entouré de tolérance, il apprend à être patient
S'il vit entouré d'encouragements, il apprend à agir
S'il vit entouré d'éloges, il apprend à faire des compliments
S'il vit entouré de probité, il apprend à être juste
S'il vit entouré de sécurité, il apprend à faire confiance
S'il vit entouré d'approbation, il apprend à s'accepter
S'il vit entouré d'amitié il apprend à aimer la vie


Dorothy Law Nolte



Si mon enfant me parlait ! ... d'un Papa.

Ne me gâte pas. Je sais très bien que je ne peux obtenir tout ce que je veux...
J'essaie seulement.
N'aie pas peur d'être ferme avec moi.
J'aime mieux ça, je me sens moins en sécurité.
Ne me laisse pas former de mauvaises habitudes.
Je dois compter sur toi pour les détecter pendant que je suis jeune.
Ne me fais pas sentir plus petit que je suis.
Cela me fait agir stupidement pour montrer que je suis grand.
Ne me corrige pas en public si tu le peux.
Je comprends beaucoup mieux quand tu parles doucement et dans l'intimité.
Ne me protège pas trop des conséquences.
Je dois apprendre de la façon la plus dure.
Ne me dis pas que mes erreurs sont des péchés, cela fausse mon sens des valeurs.
Ne sois pas fâché quand je te dis que je te haïs.
Ce n'est pas toi que je haïs, mais ton pouvoir de me commander.
Ne répète pas toujours la même chose.
Si tu agis ainsi, je devrai me protéger en faisant la sourde oreille.
Ne fais pas de promesses que tu ne peux tenir.
Je suis très déçu quand les promesses sont brisées.
N'oublie pas que je ne peux pas m'exprimer aussi bien que je le voudrais.
C'est pourquoi je ne suis pas toujours très précis.
Ne discute pas trop de mon honnêteté.
Si tu me fais peur, je raconterai des mensonges.
Ne sois pas de ceux qui changent toujours d'idée.
Je deviens confus et je perds confiance en toi.
Ne me repousse pas quand je te questionne.
Si tu fais cela, je devrai trouver des réponses ailleurs.

Source : René Ouellette


Écoute-moi !

Écoute-moi s'il te plaît j'ai besoin de parler
Accorde-moi seulement quelques instants
Ne me bombarde pas de conseils et d'idées
Ne te crois pas obligé de régler mes difficultés.
Écoute-moi s'il te plaît j'ai besoin de parler
N'essaie pas de me distraire ou de m'amuser
Je croirais que tu ne comprends pas l'importance de ce qui vis en moi
Surtout, ne me juge pas, ne me blâme pas
Ne te crois pas non plus obligé d'approuver
Si j'ai besoin de me raconter c'est simplement pour être libéré.
Écoute-moi s'il te plaît j'ai besoin de parler
N'interprète pas et n'essaie pas d'analyser
Respecte les silences qui me font cheminer
C'est par eux bien souvent que je suis éclairé.
Et quand tu m'auras bien écouté
À ton tour, tu pourras parler
Et à mon tour, je t'écouterai.

Auteur inconnu.



Si je pouvais recommencer à élever mon enfant

Je me salirais davantage les doigts et je montrerais moins souvent du doigt.
Je privilégierais moins la correction et plus la communication.
Je quitterais ma montre des yeux et je me servirais davantage de mes yeux pour voir.
Je me contenterais d'en savoir moins et je saurais chérir davantage.
Je ferais plus d'excursions et je ferais voler plus de cerfs-volants.
J'arrêterais de me prendre au sérieux et je jouerais plus sérieusement.
Je courrais à travers plus de champs et j'observerais plus d'étoiles.
Je ferais plus d'étreintes et j'aurais moins de tiraillements.
Je serais inébranlable moins souvent et je soutiendrais davantage.
Je bâtirais d'abord l'estime de soi, et la maison plus tard.
Je témoignerais moins de l'amour du pouvoir, et davantage du pouvoir de l'amour.

Diane Loomans


La complainte de l'élève TDA/H

Je ne fais pas exprès
d'être à côté du sujet
parce que souvent dans la lune,
et qu'à gauche je tiens ma plume,
si j'écris comme un cochon,
et suis fâché avec la conjugaison,
de collectionner
les zéros en dictée,
remarques concernant
le comportement;
colles pour cahiers oubliés
ou devoirs non faits.
On me dit intelligent
voir précoce mais à l'école pourtant
je n'ai ni la cote,
ni les notes.

Je ne fais pas exprès
si mes contrôles sont inachevés
quand les trilles des oiseaux
me rappellent qu'il fait beau
et qu'il serait bon de lancer le bouchon
et taquiner le goujon
ou faire à vélo
une grande rando.
" C'est fini,
il faut rendre copie " !
Avec toutes ces questions
et mon trouble de l'attention
ce n'est pas encore cette fois,
que ma moyenne décollera.

Je ne suis qu'un élève solitaire
et pas sectaire,
qui a le désir de réussir,
mais repousse le moment d'agir,
qui voudrait tant mais ne peut rien
et rate tous ses examens.
Car je vis l'heure présente
et seul compte intensément
le plaisir de l'instant
et ne comprends ces humains
qui se soucient du lendemain.

Une psychothérapie ?
Aucun psy l'ouïe
ou la vue,
n'a encore rendu.
Être myope du cerveau,
est un sacré défaut
et il faudrait me dire
comment tenir
la vitesse et le cap
avec un tel handicap.
Et comme c'est pas inscrit " ATTENTION
DÉFICIT DE L'ATTENTION "
sur mon front,
alors je subis tous les affronts :
" pas assez d'efforts "
c'est trop fort !

Je ne l'fais pas exprès,
mais me faire redoubler,
ce ne sera pas comme cela
que je retrouverai l'estime de moi.
On veut m'apprendre l'anglais
alors que je peine en français.
Et si mes profs se désespèrent
de me voir appliquer la grammaire,
que dire des miens
qui sans aucun soutien,
entre un impulsif et un hyperactif,
s'ils pensent trop au certif,
ils tirent une drôle de mine
quand c'est pas la déprime !

Car pour me comprendre, c'est pas compliqué :
c'est vrai la dictée, c'est pas ma tasse de thé,
tandis que l'oral, c'est mieux pour l'moral
mis à part l'calcul mental
qui a pour effet
de me vider.
la carotte ?
c'est pas les notes.
le bâton ?
c'est pas bon :
les limites,
on me les a inscrites :
j'en ai le cuir tellement tanné
que je suis blindé.

Pour avancer
c'est pas compliqué :
quand on est différent,
c'est encouragements qu'on attend
et pas redoublement.
Mesdames et Messieurs les enseignants,
a dit le Ministre :
plus de professionnalisme,
de la nouveauté sans cesse renouvelée,
vous adapter, expérimenter et persévérer.
Régler les difficultés
c'est quand même votre métier !

Je ne suis qu'un élève insouciant
et indolent
sans doute un peu accro
aux jeux vidéo
et à l'ordi,
mais qui aime trop la vie.
Et vous les grands
qui suivez un traitement,
où elle est
votre volonté
pour arrêter la cigarette
et qu'y verriez-vous sans vos lunettes ?

Pour retrouver l'attention,
réussir mes opérations
et être bon en conjugaison
parler l'anglais
aussi bien qu'le français
être calé en dictée,
avoir la mémoire,
finir mes devoirs
et me redonner de l'espoir,
ne plus être qu'actif,
travailler au superlatif
et obtenir le certif
ne plus être imbuvable
et insupportable
et redevenir acceptable,
retrouver le contrôle,
changer de rôle
c'est trop drôle,
dégager de bonnes ondes
et faire la fête tous en ronde,
comme dans "Le meilleur des mondes"
de ce cher Huxley
un cachet bien dosé
il faudrait inventer !

Parce qu'elle calmerait les ardeurs,
ce serait la pilule du bonheur ?
Parce qu'elle procurerait des accessits,
ce serait la pilule de la réussite ?
Tout écolier il est vrai
en rêverait,
quand c'est pas les ados
pour le bachot,
les parents
pour s'éviter des tourments
les fatigués,
et les déprimes,
pour voir la vie en rose
et sortir du morose,
mais ce serait la détourner
de Rita et de Line à qui elle a été prescrite
pour pallier au déficit.
Tel le myope,
des verres correcteurs il porte,
qui trouve encore déplacé
de vouloir compenser ?

Mais je ne suis qu'un élève rebelle
et gare à untel
en situation
de frustration
qui ne saura voir venir
quand je commence à bouillir :
si je réponds,
il ne faut prêter trop attention,
si je crie fort et brandis le poing,
je ne mords point
si ça peut rassurer.
Et si un jour je suis traité,
ce sera faire l'impasse,
déjà ça'm tracasse,
de mes émotions,
mon imagination,
ma sensibilité
et spontanéité.

Mais rien n'est simple dans la vie,
je n'ai pas de soucis,
je ne suis que romance,
je ne suis qu'insouciance,
pourtant je suis triste dès le matin,
cache au plus profond du chagrin
et arrivé le soir
je crie mon désespoir.
Une abeille butineuse,
une fourmi travailleuse
vous pensez faire de moi ?
Moi je me vois
en face
d'un public venu en masse
illusionniste,
acrobate ou pianiste.

Puisque TDA/H on ne guérit pas,
plus tard ce qu'il faudra,
trouver la bonne inspiration
et la bonne solution,
comme se sentir utile pour le téléthon,
mais surtout pas me faire courir un marathon.
Que faire d'un élève souvent amer
et un peu en colère,
au coeur si noble mais influençable ?
C'est insupportable,
dans notre jungle, il est tout nu
et va se faire manger tout cru.

Vous autres Léonard, Antoine, Albert, *
on m'a dit qu'hier
vous étiez pareils.
Illustres contemporains,
Créateurs, savants et écrivains,
vous vous êtes accomplis.
Alors à tous les incompris
écoutez au moins cette leçon : vive la vie,
le génie
c'est pas pour aujourd'hui
mais demain
tous les espoirs sont entre vos mains.

Texte sous Copyright  - publié avec l'autorisation de l'auteur  - YC - 2002


* Léonard de Vinci, Antoine de Saint Exupéry,
" L'imagination est plus importante que le savoir. " Albert Einstein



Jan Boon ainsi que Juliette Boon sont des pseudonymes utilisés par Pascale De Coster, fondatrice de l'asbl TDA/H Belgique.